Le Wat Si Suphan - Temple d’Argent

Site religieux - Chiang Mai

De nombreux temples se distinguent par leur originalité en Thaïlande. La particularité de celui-ci est l’usage de l’argent pour sa réalisation.

Le Temple d’Argent

Le Wat Si Suphan (วัดศรีสุพรรณ), ou Temple d’Argent, se situe dans la partie sud de la vieille ville de Chiang Mai, sur la Wualai Road. Le style architectural original repose essentiellement sur l’argent. Les chedi, le vihan ainsi que les autres éléments importants du temple sont tous construits à partir de ce métal précieux symbolisant la pureté. Certains éléments sont en vermeil [1]. Le Wat Si Suphan est un temple unique en son genre et fait partie des principaux sites visité à Chiang Mai.

La construction

Selon les inscriptions trouvées localement sur du grès rouge, le roi Muang Kæo (1495-1526) de la dynastie Mangrai et sa mère ont ordonné à un officier militaire appelé Khun Luang Ja Kham d’apporter une statue à cet endroit et de construire un temple zen l’année 1500. Le temple s’appelait alors Si Suphan Aram. Plus tard, le vihara, le chetiya et l’ubosot ont été construits dans cet ordre et ont été achevés environ dix ans plus tard. Tous les bâtiments ainsi que les zones environnantes et leurs vingt familles ont été donnés pour prendre soin du Temple. Le temple est consacré a Phrachao Ched Tue ou l’image du Bouddha Phra Phuttha Patihan. La grande majorité des bâtiments originaux n’ont pas survécu au temps. Il y a 200 ans, le roi Kawila (1802-1813) du royaume tributaire de Chiang Mai [2] créa la communauté d’orfèvres de Chiang Mai. Il fit venir des villageois du bassin Salawin, dans la partie nord-ouest de la Thaïlande. Réputés pour leurs compétences en argenterie, ils constituèrent une petite communauté, juste sous les murs de la vieille ville, au sud de Chiang Mai, le long de Wualai Road. Ce sont eux qui redonnèrent vie au Wat Si Suphan. Le temple fut dès lors un centre important pour l’artisanat et l’orfèvrerie locale. Un centre d’apprentissage pour l’artisanat d’argent et l’art populaire Lanna est prévu pour transmettre un savoir-faire menacé de disparaître.

Curiosité

Les femmes ne peuvent pas entrer à l’intérieur de l’ubosot [3] du Temple d’Argent
Plusieurs signes extérieurs au Temple d’Argent empêchent les femmes d’entrer à l’intérieur.
Il y a un panneau extérieur expliquant pourquoi : "Sous la base d’Ubusotha dans la limite monastique, beaucoup de choses précieuses, incantations, amulettes,
et d’autres objets sacrés ont été enterrés il y a plus de 500 ans. Entrer dans cette zone (pour une femme) peut détériorer l’endroit ou sinon la dame elle-même. "
Selon la croyance de Lanna, les femmes ne sont pas autorisées à entrer dans l’ubusot.

Les tours Safarine

Découverte classique 2j / 1n : Chiang Mai : l’essentiel...
De Chiang Mai à Chiang Rai 4j / 3n : Le Nord de la Thaïlande...
Trek Découverte et Nature : Nature et peuples des montagnes...

[1Le vermeil est constitué d’argent (autrefois du cuivre) recouvert d’or par un traitement galvanoplastique.

[2Nakhon Chiang Mai (นครเชียงใหม่) dont le nom complet est : Rattana Tingsa Aphi Nawa Puri Si Khuru Rattha Phra Nakhon Chiang Mai (รัตนติงสาอภินวปุรีสรีคุรุรัฎฐพระนครเชียงใหม่).

[3L’ubosot (อุโบสถ), le sim (สิม) en thaï local, est un bâtiment, souvent très modestement décoré qui est la chapelle d’ordination. C’est un lieu sacré qui est interdit aux femmes.